web analytics

Mon histoire, le début du blog

Mon histoire le début de mon blog.

La faute à pas de chance, erreur de manipulation, mon article sur ma présentation a été mis au brouillon.
Finalement, c’est l’occasion de présenter mon histoire pour mes nouveaux lecteurs.
En effet, ce blog m’a apporté plus que je n’aurais pas pensé. Pour plus de renseignement, je vous invite à  lire mon A propos.

Écrire sur soi, sur la vie en général n’est pas toujours facile.  Surtout, que je ne suis pas du genre à exposer mes sentiments,je ne suis pas très démonstrative, je suis celle qui écoute. Mais en réalité ça ne m’a pas apporté que du positif. Non pas que j’attende quelque chose en retour, mais un merci n’a jamais tué personne.

En soit tenir ce blog a été un peu ma thérapie.

Une amie m’a dit qu’en lisant mes articles, elles avaient l’impression de me parler, de revivre nos conversations.
C’est exactement ce que je recherchais quelque chose de simple où tout le monde peut se retrouver.

barbie amies

Pourquoi avoir commencé ce blog ?

Parce qu’on s’est toujours dit avec mes copines et ma cousine, qu’on allait écrire un livre.

Raconter mon histoire, à quel point notre famille est psychotique, parce que la nôtre c’est vraiment dallas.

dallas univers impitoyable de blogueuse

Raconter toutes Les excuses foireuses de rupture que les hommes peuvent nous dire et vice-versa. Ces longues discussions qu’on a autour d’un café, d’un verre.
Oui, on a tous quelque chose à dire, besoin de se plaindre, mais pour finir la vie continue et on finit par en rire, heureusement.
Savoir prendre avec dérision tout ce qui nous arrive. C’est parfois ce qui nous sauve, qui nous fait un peu reculer devant ce précipice qui nous attend. Celui dans lequel il est parfois si simple et si tentant de plonger.

Parce que des fois on en a marre d’entendre les problèmes des autres, d’entendre : mais t’inquiètes, tu as ce qu’il faut pour trouver un gars bien : ta gueule ! Je suis tellement parfaite que je suis seule ?
Marre de ces gens qui font semblant de te demander comment tu vas, juste pour mieux te dire à quel point leur vie est compliquée.
Parce qu’on en a tous rencontré des menteurs, des hypocondriaques, celui qui a une tumeur au cerveau quand tu dis que tu as mal à la tête, le champion de la surenchère.
Le manipulateur(trice) qui te fait croire qu’il t’est indispensable. Oui, il y a des barges partout, et moi, j’en fais certainement partie.

Et pour toi, elle a commencé comment ton histoire ?

comment mon blog a commencé
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.
commentaires
Partage

18 réflexions sur “Mon histoire, le début du blog”

  1. Tu n’es pas la seule à écrire sous le coup de la colère 😉. Il vaut mieux l’écrire que d’avoir une dispute inutile. Au pire l’article tu peux toujours l’effacer.
    Ce blog a été une bonne thérapie surtout quand je vois les sujets que j’aborde maintenant. Certaines douleurs sont derrières moi.

  2. On est bien d’accord, écrire est quand même une belle thérapie, moi je lâche par écrit des trucs que je ne dis pas, même à chéri….Et après, je me sens mieux, même quand j’ai écrit un article sous le coup de la colère…(ce que j’essaye d’éviter, mais parfois, c’est épidermique lol )

  3. Et pourtant quand je le lis je me dis que de chemin parcouru. Libération exactement c’est ce que j’aime avec le blogging

  4. J’aime ton côté barge 😂
    Ton premier article est quand même mieux que le mien 😂
    En tout cas je suis pareil , je ne me livre pas souvent , donc c’ert Vraiment libérateur de pouvoir dire ce qu’on ressens en écrivant
    Et en partageant cela avec le monde !

  5. Ah, le plaisir d’écrire. Quand j’étais petite, moi aussi, je voulais écrire un livre. Comme quoi, les blogueuses ont souvent beaucoup de choses en commun. Ecrire m’aide surtout à mettre par écrit des petits bouts de ma vie. Ceux que je ne veux pas oublier. Ceux que je veux partager.

  6. C’est tout à fait ça. On partage une grande partie de nous même. Autant que ça parle aux plus grand monde et d’une manière naturelle. Bises

  7. Hello ! Je te rejoins sur l’envie de communiquer de la manière la plus spontanée possible. J’aime aller sur un blog et avoir l’impression « de parler à une copine », ça me donne envie d’écouter, de faire confiance, etc…
    Un blog ce n’est pas que du positif, mais ça en apporte énormément en tout cas ;D
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

  8. La phrase de conclusion m’a achevée ahah ! Oui on est tous tarés, et c’est pour ça que le monde va si mal mais ma foi, comme tu as dit on continue d’avancer et qui vivra verra !

  9. oui tout est vrai; rien ne sert de parler de tes soucis car un autre surenchère et aussi il y a toujours quelqu un qui veut nous faire croire qu iil est indispensable… Effectivement la dérision aide avec le temps!

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.