Qu’est-ce que la solitude ?

La solitude d’une manière ou une autre elle nous touche tous.

Au moins une fois dans notre vie, on ressent ce sentiment de vide.

Qu’est ce vraiment la solitude ? Un fait, un sentiment….?

solitude

Je crois que beaucoup de personnes confondent être seul et la solitude.

Pour moi c’est plus un sentiment, un état d’âme.

On peut être célibataire, vivre seul et pourtant ne pas éprouver de solitude.
Comme on peut être entouré et se sentir atrocement seul.

Mieux vaut être seul que mal accompagné, la phrase bateau de ceux qui n’en on rien à faire de ce que tu ressens.

La citation de ceux qui ne savent pas quoi dire,affaire bouclée.

En attendant la souffrance elle reste.

On se rend compte en fait qu’il y a plusieurs types de solitudes.

La solitude du célibataire elle est comme un animal elle s'apprivoise.

On apprend à la connaître, à la maîtriser et on fini par savoir vivre avec.

Car il n’est pas facile de se lever, rentrer seul et n’avoir personne à qui parler.

Surtout quand c’est après une séparation, avoir vécu des années avec quelqu’un et se retrouver seul d’un coup ça fait mal, et peur.

Cette peur qui nous empêche de franchir le cap, on reste ensemble parce qu’on a peur de ce qui nous attend.

De ne pas y arriver, alors on garde la solution du confort et de la sécurité.

Je ne saurais la nommer, mais il y la solitude de ceux pour qui la vie n’avance pas, voir même recule.

Une famille, un mari, des enfants et pourtant, cette impression constante d’être seule.

Cette boule au ventre de mal être,cette sensation d’être invisible.

Parfois accentuée par un mari présent physiquement mais qui n’est pas notre roc, notre soutien, qui nous donne l’impression de n’être que de la décoration ou un colocataire.

Un chômage de longue durée,un arrêt maladie qui se prolonge.  Une vie sociale qui fini par en pâtir .

Une solitude parce qu’on ne sait plus communiquer. Mais est ce que le mot communiquer à l’air des réseaux sociaux veut-il encore dire quelque chose.

Peu à peu on devient cette personne qui ne se bouge pas, pas fréquentable ( oui soyons honnête, beaucoup considère les chômeurs comme des parias, des personnes qu’on ne veut pas dans notre entourage)

Être ignoré par quelqu’un qui vit à tes côtés, avoir des amis qui t’ont délaissés ça fait mal. Tout ça parce que ta vie a changé, que tu ne peux plus être la même qu’avant.

La maladie nous permet de voir quelles sont les personnes sur qui on pourra compter. Celles qui ne nous laisseront jamais seul.

Les beaux sourires peuvent cacher

La solitude de l’éternel incompris, du timide, du différent, pourquoi je les met ensemble ?

Parce qu’au fond l’un entraîne l’autre.

Cercle vicieux, amalgame.

Le timide a du mal à s’ouvrir, il fini par passer pour quelqu’un de bizarre, qui est dans son monde, asocial.
Au bout d’un moment lui même fini par se plaindre, et se considère comme un incompris.

Finalement la solitude quand on regarde fait partie de notre société.

Un fléau comme un autre qui passe inaperçu.

On ne peut pas se plaindre de se sentir seul quand on est entouré de sa famille, d’amis, de collègues, si seulement ça pouvait être vrai.

On n’aurait pas la journée de la solitude.

Enregistrer

Enregistrer

qu'est ce que la solitude ? µUn sentiment, un état d'esprit, un fait ?
commentaires

4 Comments on “Qu’est-ce que la solitude ?

  1. Il faut savoir apprivoiser sa solitude, j’ai réellement vécu seule pour la première à quasiment 30 ans après ma séparation. De base en même en couple j’aime mes moments à moi. Mais il a fallu que j’apprenne à rentrer dans un appartement vide tous les jours
    J’en ai profité pour construire la deuxième moi, si je puis dire.
    C’était un nouveau chapitre de ma vie. J’ai appris à aller au cinéma toute seule, partir en vacances toute seule.

    J’ai une amie qui vit la même chose mais qui souffre de dépendance affective, pour elle cette première fois seule est une vraie expérience.

    Mais je pars toujours du principe où rien n’est impossible si tu mets le doigts sur tes problèmes et décide de les affronter.

  2. Merci pour ce bel article, qui défend un peu les gens seuls et qui leur offre de la compassion, je trouve. Ce que tu décris me fait un peu penser à moi mais surtout aux personnalités évitantes et aux anxieux sociaux. Certains sont seuls par choix, certains le sont sans trop l’avoir décidé. Et puis il y a ceux qui le vivent très bien, ceux qui le supportent mal et ceux qui se confortent dans cette solitude et se replient sur eux-même, c’est là que je suis et c’est là qu’on peut même parler de troubles. Mais il faut en prendre conscience et ça se soigne 🙂
    En tout cas, la solitude permet d’énormément évoluer, je trouve, et de grandir. La vie nous offre ce dont nous avons besoin pour vivre plus sereinement ensuite. Alors c’est peut-être l’occasion d’apprendre un tas de choses pour laisser place, ensuite, à des relations beaucoup plus riches et saines.

  3. coucou, merci, c’est un ancien article, j’ai eu quelques bugs mais toujours d’actualités. Et oui on peut être entouré et se sentir seul.

  4. Coucou Yasmine ! Ha oui, je connais bien ce sentiment pour l’avoir ressenti à un moment de ma vie, et comme tu le dis si bien : la solitude n’est pas forcément “être seul”…Merci beaucoup pour avoir réédité ce joli billet 🙂 Gros bisou et bonne journée Yasmine 🙂 Nathalie

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.