web analytics

Derrière les portes qu’est ce qui s’ y cache?

Nos joies, nos peurs. Personne ne sait, c’est un peu comme porter un masque. Le portrait dressé est-il vraiment beau ?

Une belle demeure, un appartement avec une facade toute neuve. Le genre de bâtisse devant lesquelles on passe et on se dit pourquoi pas moi.

Celle de la maison France 5 dont les intérieurs font rêver. Ou encore les visites de Josie dans Teva déco

Dans les placards: certains sont les rois de l’organisation tout est bien ordonné, les vêtements bien rangés, bien alignés.

De magnifique vaisselier où tout est assorti.

D’autres il y a juste le bazar  bien caché. Des tiroirs qui servent de vide poche. Des bancs, des caisses où les jouets des enfants sont bien dissimulés, pour l’espace d’un instant avoir l’impression d’un intérieur sortie des magazines.

Oui derrière les portes il peut tout y avoir.

Derrière les portes des appartements tout peut se passer.

Un enfant qui se fait maltraiter, une femme qui est battue. On parle de plus de féminicide , mais n’oublions pas les enfants, les parents, les frères, les soeurs, parfois c’est toute une famille qui est violente et je ne parle pas forcément de violence physique.

La violence psychologique peu détruire tout autant.

La tristesse est dur à gérer

Derrière les portes il y a la solitude, la tristesse.

Il y a tout ce qu’on ne dit pas, tout ce que les autres ne savent pas.

il y a tout se qu’on cache, tout ce qu’on a honte de dire. Honte de dire qu’on n’y arrive pas, d’abandonner. Et pourtant parfois lâcher prise est un signe de force et non de faiblesse. Laisser passer un combat qui nous détruit, accepter qu’on ne pourra pas gagner et passer à autre chose pour commencer un nouveau chapitre.

Derrière les portes il y a le secret.

Celui qui est souvent néfaste,celui qui lorsqu’on allume la télé, on entend, je n’aurais jamais pensé .

Oui qui pourrait soupçonner que le mal parfois est juste à côté de sa porte.

Quand la porte se ferme, on se retrouve avec nous même, il n’est pas toujours évident de parler, de faire face à nos problèmes, on se laisse submerger par l’amertume.

D’où l’importance d’être bien entouré pour que derrière les portes se soit le sourire et la joie qui prennent le dessus.

Derrière les portes que se cache t-il? YD conseils et créations

Enregistrer

commentaires
Catégories : Lifestyle

11 commentaires

Isandre · 20 avril 2020 à 15 03 47 04474

Ah oui pour les personnes malentendantes aussi

Yasmine · 20 avril 2020 à 15 03 35 04354

il y a un numéro d’alerte par texto c’est le 114

Isandre · 20 avril 2020 à 15 03 25 04254

Sur les numéros ?

Yasmine · 20 avril 2020 à 15 03 17 04174

oui, il y a même possibilité d’envoyer des messages

Isandre · 20 avril 2020 à 15 03 16 04164

Oui, il y a des dispositifs d’aide en pharmacie, c’est peut être utile à rappeler aussi et je pense que les numéros d’aide fonctionnent toujours.

Yasmine · 20 avril 2020 à 15 03 10 04104

oui, et quand je lis certains propos, je me demande si c’est l’enfermement qui ne va pas à tout le monde, où certains qui se lâchent parce qu’il n’ont rien d’autre à faire ou à perdre. On ne peut qu’essayer d’être à l’écoute.

Isandre · 20 avril 2020 à 14 02 40 04404

Très beau texte et très vrai. Derrière les portes les masques tombent….
et cela peut être une bonne ou une très mauvaise surprise. C’est parfois dur aussi de faire comprendre ce qu’il se passe derrière les portes, aux personnes trop dupées par le masque.
Avec ton texte, je pense très fort aux personnes obligées de rester derrière leurs portes en ce moment et qui n’y sont pas en sécurité.

yasmine D. · 25 mars 2016 à 21 09 30 03303

Il y a malheureusement tellement choses que l’on taie, ou fait semblant de ne pas voir parce que ça arrange. Pourtant la douleur est là, et ne pars pas. C’est ma manière de pousser un coup de gueule. Bises

BreinMilliner · 25 mars 2016 à 18 06 57 03573

Coucou Yasmine, un très beau texte, mais à la première lecture des coquilles m’ont échappées

« des appartements tout peut se passer,

Un enfant qui se fait maltraiter »
Bises

yasmine D. · 22 mars 2016 à 12 12 33 03333

Je suis d’accord avec toi. Il y a des choses qui se voient, mais la plupart des personnes préfèrent faire comme si elles ne savent pas. Bonne journée ma belle bises

Ediole · 22 mars 2016 à 12 12 31 03313

Une fois que la porte est fermée…
Il ne faut pas non plus vivre avec des œillères. Il y a des choses qui se voient, qui s’entendent. On peut ne pas savoir ce qu’il se passe chez les autres, mais les ignorer signifie justement qu’on ne veut pas y être mêler. Pourtant, bien des personnes, jeunes et moins jeunes, auraient pu avoir une vie plus agréable si la famille, les amis, les voisins, les services sociaux… avaient fait leur devoir de citoyens.
Pour ma part, je fais tout pour que ça se passe bien chez moi car comme on dit : « Balayer devant sa porte » avant de critiquer les autres. Ça ne m’empêche pas d’être mi-curieuse, mi-inquiète quand il y a des haussements de tons chez les voisins.
Bonne journée à toi !

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.