web analytics

message personnel pour ma mère: écrit#4

un défi un écrit

Cette cemaine Agoaye nous propose le mot rédige , je choisis d’écrire un message personnel. La fille de 15 ans a bien grandit.

Ceci est un message personnel pour toi maman.

Pour te dire que 15 ans ont passés, 15 ans où j’ai appris à guérir mes blessures.

Je veux te dire que la culpabilité a fini par disparaître.

Que je t’ai pardonné, que je me suis pardonnée.

Que la colère et l’amertume ne sont plus.

Que j’ai grandit, que je vis, je ne survis plus.

Qu’ils restent encore certainement des traces, des choses enfouies au fond de moi.

Qui un jour finiront par se dissoudre.

Un message pour te dire.

Que j’arrive à rire de mes souvenirs et non plus en pleurer.

Que j’arrive à vivre les dates clés sans avoir le cœur serré et ne plus m’en vouloir.

J’arrive à profiter, j’arrive à transformer ma peine, il n’y a pas de mots pour le définir, juste que je suis sereine.

Tu me manques, mais pourtant j’ai toujours l’impression que tu es là quand j’en ai besoin.

Il se dit que chaque personne est un ange pour quelqu’un, tu es mon ange.

Ceci est écrit dans le challenge un  défi ou un écrit.

message personnel pour ma mère
commentaires

Recevez les dernières news

Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Partage
4 Replies to "message personnel pour ma mère: écrit#4"
  1. Yasmine
    Yasmine

    effectivement pas facile, mais libérateur. c’est fou le pouvoir de l’écriture 🙂

    31 Déc, 2019
  2. Josée
    Josée

    Oh! Pas facile à écrire ce genre de texte et de le publier! Bravo, je suis certaine que c’est un exercice qui fait du bien… exercice que je fais de temps à autres sur mes pages du matin.

    31 Déc, 2019
  3. kaorilastar
    kaorilastar

    C’est beau et très émouvant !

    14 Juin, 2016
  4. yasmine D.
    yasmine D.

    Merci ma belle, il m’a fallu du temps pour écrire sur le sujet, et je ne suis pas triste c’est le principal

    14 Juin, 2016

Un petit mot

%d blogueurs aiment cette page :