web analytics

Les groupes facebook.

facebook

On ne les comptes plus, tellement il y en a. Le problème est que trop de groupes tue les groupes.

Quand j’ai décidé de m’attaquer à mon blog sérieusement, je me suis tournée vers Facebook.  Le café des blogueuses a été le premier groupe que j’ai intégré. Et je dois dire que ça m’a donné un sacré coup de boost.

Je participais assidûment, respectais les règles, même si certaines ne jouaient pas réellement le jeu. Il est simple de mettre un super ton article, chouette et j’en passe pour pouvoir valider sa participation.

J’avoue qu’avec le temps, je me suis faite rare, parce que cette hypocrisie commençait à m’agacer. Maintenant je participe uniquement si j’ai commenté les blogs nécessaires avant de poster mon article. Le déclin de ce gros groupe n’était que le signe de la fin de Facebook. Du moins tel qu’on l’a connu. La montée des autres réseaux le rend presque obsolète.  Même si certaines communautés y trouvent encore leurs comptes comme les mamans blogueuses.

Pour donner plus de sens au groupe et probablement le relancer, il a été scindé : la partie café pour toutes les questions liées au blogging et le partage et vote du lundi .

Les défis du café pour les partages de réseaux et autres avec des règles bien définies. Malgré tout on voit bien comme je le disais plus haut que l’implication n’est plus la même.

Pourquoi ? Moins de monde sur la blogo ou plus d’égoïsme? Un peu des deux je pense, la concurrence avec les autres réseaux est rude comme je vous l’expliquais dans Est-ce la fin des blogs face à Youtube et instagram ?

Tout comme la notion de partage dans le blogging.

Quel est l'importance et la signification du mot partage dans le blogging

La plupart d’entre nous, ne veulent uniquement  publier, un partage d’article dans l’espoir qu’il sera lu, mais vont-elles réellement lire ceux des autres?

Ou sommes nous juste fatiguée de tous ces groupes? Etant aussi admin d’un groupe avec ma co-admin nous n’acceptons pas quelqu’un qui est déjà dans 20 groupes à quoi bon ?  c’est un peu comme une chasse au trésor.  Jusqu’à trouver la pépite d’or qui sera le groupe qui nous propulsera. Ce n’est pas réellement comme ça que ça fonctionne.

Finalement n’y a t-il pas eu une overdose?  Lassé par l’attitude des unes et des autres qui prennent sans donner ? Et cela peu importe la thématique. Je suis dans des groupes d’entraides pour WordPress, certains arrivent à force un blog sur mesure en posant des questions l’air de rien. Une ou deux questions ok, après tout on est là pour ça, mais de là à faire son site il ne faut pas exagérer.

Si tu n’as pas les moyens de payer un créateur de contenu, webdesigner… ce que je peux comprendre,  il y a  deux professeurs qui s’appellent Google et Youtube.

Mais il ne faut abuser de la gentillesse des gens.

Les groupes Facebook et les admin

Administrer un groupe, trouver des idées demande du temps. Temps que l’on prend sur notre vie privée, notre blog. C’est frustrant et décevant de voir que des personnes s’abonnent tous les jours, mais ne participent pas. Je prends l’exemple de l’envers du décor.

Les groupes facebook sont-ils morts ? YD conseils et créations

J’ai mis du temps à y participer, pourtant ce n’est pas l’envie qui manquait. En quelques mois le nombre de participant a diminué à vue d’oeil.  Les sujets ne peuvent pas toujours nous plaire.

Et contrairement à ce qu’on pourrait croire aux vues de mes participations, je trouve l’inspiration souvent au dernier moment. Même si ces derniers temps, elle arrive plutôt vite,mais pour combien de temps ?

Alors oui, ce n’est pas toujours évident , mais vous savez dans quoi vous vous engagez quand c’est un groupe avec une thématique. Alors pourquoi vous inscrire?

pourquoi rester dans un travail où je n'évolue pas

Je le vois dans celui que je co-admin.  On a mis du temps à trouver un rythme de croisière et je ne suis pas sûre qu’on y soit.  On s’est rendu compte que les projets collaboratifs fonctionnaient plutôt bien .

Le week-end c’est l’humeur et ça plait.  On est un groupe simple, juste une bande de copines ou le partage d’articles à peu d’importance, on s’y est fait et on s’est adapté.

Tout ça me laisse à penser que finalement Facebook tel qu’on le connait à changer mais en quoi ?

N’est-ce pas la mort de Facebook?

Quand je me suis posée la question de la survie de nos blogs face à la concurrence, vous avez été plutôt positive, les blogs ont encore de l’avenir.

Mais qu’en est-il de FB, mise à part quelques-unes. Je suis plus suivie sur Insta, même si je n’ai pas un grand compte. Contacté pour des partenariats via ce réseau, jamais c’est arrivé par Facebook.

Je sens ce ras le bol général, entre les fake news, la visibilité qui est de plus en plus compliquée. Certains groupes qui se meurent. Nos amis qui disparaissent. 

Facebook survit probablement parce que c’est le premier gros réseau, qu’on laisse son compte ouvert au cas où. Honnêtement, je n’aurais pas mon blog, j’aurais probablement fermé mon compte depuis un moment.

Je ne vais pas être ingrate, parce qu’il y a ou plutôt il y a eu du positif. Mais pourra t-il regagner sa gloire d’antan ?

Quant aux groupes ont-il encore de l’avenir?

Oui, si on joue le jeu, si on arrête de s’inscrire à tout va, dès qu’on en voit un nouveau. Qu’on se décide enfin à être sérieuse et respectueuse.  Il ne faut pas oublier que nous sommes notre première source de vues, de commentaires.

Tout comme pour n’importe quel abonnement, que ce soit page, blog, compte insta. Abonnez vous à ce que pourrez suivre. Sinon, il y a des chances que des blogs ou autre que vous aimez réellement passent à la trappe, tombent dans l’oubli.

Que pensez-vous des groupes facebook ?

les groupes facebook sont-ils morts ?

commentaires

Recevez les dernières news

Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Partage