web analytics
blogueuse, entrepreneuse peut on tout gérer

Blogueuse, instagrameuse ,entrepreneuse peut-on tout gérer ?

Blogueuse, instgrameuse, entrepreneuse.  Peut-on être partout ?

Je sais, je vous le rabâche, mais tenir un blog demande du temps et du travail, on n’a rien sans rien. 

Être sous les tous les fronts est encore plus difficile.  Quelle est la stratégie à adopter ? 

Certaines ont d’abord un compte réseaux que ce soit Facebook ou Instagram, et d’autres comme moi, crée leurs comptes en même temps que leur blog.

C’est une stratégie à définir en fonction de ce que vous voulez, mais attention, ça peut être à double tranchant et vous réserver des surprises. Je vous expliquerais plus en détails par la suite. 

Blogueuse et réseaux sociaux.

Avoir des réseaux quand on est blogueuse est quasiment logique, il faut bien promouvoir son blog. Et Facebook, surtout en ce qui me concerne est plus utile d’un point de vu groupe. Surtout, depuis que je suis entrepreneuse, on se comprend, on se soutient.

Pour les blogueuses, les groupes pullulent, un conseil, ça ne sert à rien de s’inscrire sur 10 000 groupes, il faut choisir les bons.

En effet en l’espace d’un an, j’ai vu le comportement changé, les groupes sont moins actifs, s’y faire connaître est devenu plus difficile, on ne peut pas être partout et voilà comment certains groupes perdent de leur valeur. 

Malgré tout, on a Facebook, parce qu’on ne sait jamais. 

Tout ceci pour dire que choisir son réseau principal est important, inutile de se disperser. 

facebook icon

Personnellement, j’ai choisi de me concentrer sur Instagram.

instagram pour un blog

Mes débuts ont été un laborieux, je suis loin d’être une star, mais j’y suis plus à l’aise.

Tout simplement parce que gérer le blog, l’entreprise plus les réseaux, c’est un travail énorme et je n’aime pas les choses à peu près, et de toute façon les réseaux sociaux et moi dans l’ensemble ça fait 10.

Insta et les challenges ça peut être aussi un sacré coup de boost, je vous en parlerais dans un autre post plus en détail. Du coup, on se transforme bien malgré nous en instagrameuse, car le but est quand même de développer notre blog, notre activité, sinon, il est inutile de passer notre compte en pro. 

Mais du coup quoi raconter ? Être totalement fixé sur le contenu de notre site, ou poster des éléments plus personnels ? Car après tout, on est quelqu’un derrière notre écran. 

C’est propre à chacun, je suis des comptes que ce soit rédacteur web, créatrice de contenus qui ne parlent que business, je pense qu’il faut faire ce avec quoi on est à l’aise.

Instagrameuse et blog.

Il y a celles qui font le chemin inverse ? Qui ont un compte bien développé, une bonne communauté et décide d’aller plus loin en ouvrant un blog. 

Parce que sur insta on ne peut tout faire, tout dire, vous ne pouvez pas écrire des articles de 1000 mots. Parce que vous voulez donner une autre dimension à votre compte ou même dans votre vie. 

Certaines instagrameuses ou influenceuses, Dieu que je n’aime pas ce mot, se débrouille très bien sans site. Là aussi, c’est encore complètement aléatoire, même si je pense qu’avoir un blog ne peut être qu’un plus. Une manière de montrer aux marques que vous êtes prêtes à aller plus loin que de fournir deux, trois photos et quelques lignes. 

Mais attention tenir un réseau et un blog ce n’est pas la même chose, le travail est différent. Écrire des articles demandera plus de temps, non pas pour une question de contenus, mais surtout pour la mise en page, la correction, les photos, le SEO et j’en passe. 

Gérer un blog demande du temps, un investissement parfois financier. On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. On peut très bien avoir un joli blog en version gratuite, mais ça aura forcément à un moment donné ses limites. Je vous conseille d’investir, ne serait-ce que pour avoir un site optimisé dès le début. Certes, cela a un coup, mais vous pouvez des formules pour tous les budgets. 

Imaginez qu’une marque s’intéresse enfin à vous parce que vous avez revendiqué un blog, et là elle découvre que vous avez un blog laissé à l’abandon, un design à moitié fait, des articles qui datent de l’année dernière, et bien même si vous avez une belle communauté, ça ne donnera pas envie. Dans ce cas-là, je vous conseille de garder uniquement votre insta, il en va de votre crédibilité et ce conseil est valable sur n’importe quel réseau.

Réseaux et promotions

Et puis, il y a celles qui ne lésinent pas à la tâche, elles se servent de leurs réseaux pour faire une bonne promotion de leur site à venir, et là, c’est le top, le blog est une magnifique vitrine, leur communauté les ont suivis, star un jour star toujours si je puis dire. Ou simplement des pros de la stratégie marketing ?

être occupée pour la rentrée

À contrario qui dit grosse communauté quel que soit le réseau ne veut pas forcément dire blogueuse à succès. Il ne faut pas oublier que ce sont des abonnés différents, certains justement aime les réseaux sociaux par rapport à la facilité à avoir du contenu. Pas de lecture intensive d’un article pour lequel, au bout de 3 phrases vous allez décrocher sachant que selon certaines stats 70 % des lecteurs n’arrivent jamais à la fin de l’article.

Les lecteurs sont tous différents en fonction de la source référente. Il en va de même quand vous décidez d’entreprendre.

Blogueuse et entrepreneuse. 

J’ai cette chance d’avoir fait de mon blog mon outil de travail. Même si ce n’est pas toujours évident de fournir du contenu pour cause de travail, je ne suis pas obligée de gérer 2 sites différents et idem pour les réseaux.

Il est aussi le pourquoi des fermetures de certains blogs. Avoir une entreprise demande beaucoup de temps. Et on ne peut pas tous se permettre d’avoir un commnunity manager, webdesigner et j’en passe. Donc ce qui veut dire qu’il faut s’atteler à la tâche 2 fois plus. 

Et forcément, on ne peut pas être partout. Alors le blog que vous avez ouvert par plaisir s’il diffère totalement de votre activité commence tout doucement à s’essouffler, même si vous y mettez de la bonne volonté. 

Là encore une fois, ce n’est pas parce que vous êtes une blogueuse à succès dans votre domaine que le jour où vous allez vous lancer votre communauté va vous suivre, pourquoi payer pour des conseils que vous donnez gratuitement ?

Je l’ai constaté à regret avec une blogueuse sur le développement personnel à succès, au bout de 6 mois, elle cessait son activité. Et pourtant, on aurait pu se dire qu’elle partait avec une base solide. Ce qui l’a aussi affecté, c’est la solitude, le côté psychologique. Ce que beaucoup négligent. Entreprendre comme je l’ai expliqué sur insta, ce sont les montagnes russes. On voit partout que le succès à croire que c’est facile, mais qui parle de l’envers du décor ?

Il faut avoir les nerfs solides, être bien entouré et c’est aussi pour ça que j’ai créé la box accompagnement, pour vous soutenir dans cette entreprise, vous guider dans la direction à prendre si vous vous sentez perdu.

Blogueuse, instagrameuse et entrepreneuse.

Peut-on alors tout être à la fois ? C’est possible à condition d’y être préparé, organisé et aussi savoir quand lâcher prise, ne peut pas culpabiliser parce qu’on veut prendre du temps pour soi. 

La terre ne s’arrêtera pas de tourner parce que vous ne travaillez pas un jour. 

Sans oublier, savoir se remettre en question et ne pas avoir peur de reprendre à 0, je ne vous dis pas le nombre de fois où je l’ai fait, nouveau design, nouveau visuel et ceux qui me suivent depuis un moment vous avez sûrement remarqué ces changements. 

Parce que si je veux aller plus loin, je ne peux pas penser comme une blogueuse plaisir. Comme si c’était mon activité du dimanche. 

Je dis toujours qu’il faut oser et aller au bout des choses, essayer pour ne pas avoir de regrets. 

Alors si vous voulez vous lancer dans une de ces aventures faites-le, j’ai écrit cet article justement pour que vous soyez avisé et non pas vous faire reculer, parce que malgré ce que vous pensez de vous, vous êtes capable. Et puis maintenant vous êtes avisé. 

Comment gérer vous vos différents statuts ?

blogueuse, entrepreneuse peut on tout gérer

commentaires
Partage

22 réflexions sur “Blogueuse, instagrameuse ,entrepreneuse peut-on tout gérer ?”

  1. Déjà avec insta et pinterest c’est du boulot. Alors tous les autres en même temps.

    C’est bien de tester comme ça tu seras vite fixée. Bon courage.

  2. Hé oui c’est pas de tout repos!J’ai lancé un compte twitter en amont de mon blog,puis min blog,pinterest ,facebook et insta en dernier…chaque plateforme a ses codes au debut pas facile mais on s’y fait vite,et ça reste bcp de boulot! Je ferais bientôt un bilan pour voir ce qui est vraiment le plus efficace…

  3. Pareil pour instagram, c’est assez déroutant au début d’avoir des personnes que tu ne connais pas qui s’abonne à ton compte et vice versa. Et puis j’ai appris à apprécier cette interaction petit à petit. C’est du travail mais j’y arrive tout doucement.

  4. Comme tu le décris bien, ces trois activités sont bien distinctes même si elles sont liées. Il faut évidemment beaucoup de passion et de travail, mais aussi de la persévérance parce qu’il y a des choses que l’on ne peut acquérir qu’avec le temps et l’expérience. Par exemple, Instagram j’ai vraiment mis du temps à comprendre le fonctionnement (en tant que créatrice de contenu) et j’y prends peu à peu mes marques.

  5. merci, c’est exactement le message que j’essaye désespérément de faire passer, il faut être passionné certes mais beaucoup travailler. Ne pas oublier que les grandes blogueuse ou youtubeuse ont des cm et les moyens financiers. Avant d’en arriver là elles ont bossé comme nous.

  6. C’est un très beau message que tu transmets, surtout parce qu’il est réaliste! C’est important de le faire passer, pour celles et ceux qui veulent se lancer ou celles et ceux qui lisent ou ont un avis négatifs sur ce que ça représente, de tenir un blog et d’être actif sur les réseaux… On peut le faire avec grand plaisir, mais c’est un énorme investissement, beaucoup de TRAVAIL! Merci de le montrer grâce à cet article, bravo 🙂

  7. Un jour tu trouveras ton équilibre, il m’a fallu du temps, pour gérer mon travail j’utilise l’application to-do it, sachant que je suis du genre à me disperser. Mais hors client, je ne me force plus, je travaille quand je veux. Exemple aujourd’hui j’ai fini la saison d’esprit criminel et moralité je me suis mise à bosser à 20h, là je viens de finir les visuels pour mon prochain article. En général, je m’impose 21h extinction des feux. mais si ce n’est pas le cas tant pis. on apprend à gérer, à équilibrer.J’échange beaucoup avec une autre entrepreneuse et d’autres blogueuses et ça aussi c’est important de pouvoir échanger avec des personnes qui nous comprennent.

  8. ravie que ça te parle, on a des journées de plus de 24h je suis d’accord. Parfois il est bon de se poser et de se recentrer on ne peut pas être partout et ce n’est pas grave.

  9. La parisienne enchantee

    J’adore ton article qui m’a inspiré puisque je suis en pleine reflexion sur ce sujet ( je vais d’ailleurs écrire un post sur le sujet). Je pense que je cherche encore mon équilibre : je suis parfois fatiguée, j’ai parfois l’impression de vivre ma vie à 200 à l’heure mais je suis heureuse parce que je fais ce que j’aime et ça n’a pas de prix 🙂

  10. Coucou ! Ton article est vraiment super intéressant et m’a pas mal fait réfléchir à mon propre rapport au blog et à instagram ! Je crois que je suis de celles qui blog mais qui ont bien compris qu’elles devaient gérer instagram… et définitif je ne gère rien du tout ^^’ Enfin pas autant que je voudrais du moins… Chaque temps de pause je me dis que je vais me donner à fond et au final ce n’est pas le cas, et pourtant je crois sincèrement que je suis faite pour cette univers….

  11. je te rejoins à 100 % , j’utilise les mêmes réseaux que toi. J’ai espacé mes posts insta et j’arrête aussi de culpabiliser si je passe la journée sur le canapé,ça ne sert à rien et ce n’est pas productif. Et ça ne m’empêche pas d’avoir bouclé ma check-list à la fin de la semaine.

  12. Fille à Paillette ✨

    Hello,

    C’est vrai que c’est très difficile de tout gérer. Souvent les gens pensent que l’on poste une photo et c’est tout pour empocher une grosse somme d’argent… C’est tellement loin de la réalité ! Perso au début je voulais tout faire et puis je me suis vite rendu compte que un taf à temps plein + un blog + tous les réseaux sociaux c’était intenable. Depuis septembre j’ai repris mon activité professionnel à mi temps afin d’avoir du temps pour développer mon entreprise. J’ai aussi choisis de ne pas me disperser en ne conservant que le blog + instagram + pinterest. Les 3 choses qui m’intéressent le plus et qui sont mes principales sources de revenus. J’ai aussi lâché prise, je ne me rends plus malade lorsque je ne poste pas 2 jours de suite sur instagram. Si je me suis lancée dans cette aventure c’est par plaisir avant tout et toute cette pression prenait le dessus sur le plaisir.

    Des bisous

    Morgane ✨

  13. L’équilibre, j’ai l’impression qu’on passe notre temps à le chercher. Mais ‘est effectivement plus simple de se concentrer sur un réseau. Et je suis d’ accord pour les échanges c’est plus enrichissant et encourageant

  14. Hello ! Merci pour cet article très intéressant 🙂

    J’ai fais comme toi, c’est à dire la création de tous mes profils de réseaux sociaux avec l’ouverture du blog. Mais je me suis vite rendue compte que c’était compliqué à gérer. J’ai rapidement laissé tomber Twitter vu que je n’aime déjà pas beaucoup ce réseau (j’ai besoin de raconter des romans, c’est pas pour moi le nombre de caractère limité ^^ ») et que du coup, mon audience n’y est pas trop non plus. J’essaye de me concentrer désormais sur Instagram en dehors du blog mais c’est effectivement très chronophage. Par contre, je trouve qu’il y a de vrais échanges qui se crééent via les discussions en commentaire, c’est super enrichissant pour le coup 🙂 Mais il faut arriver à se limiter un peu pour avancer sur le reste, tout en restant régulier, c’est tout un équilibre que je cherche encore ^^ »

  15. ce n’est pas évident d’être sous tout les fronts, hors challenge, je post 3x par semaine sur insta. C’est un rythme qui me convient et qui me permet de tout combiner

  16. Coucou,
    Et ou vaste question, c’est hyper chronophage tout ça. Personnellement, je suis moins active sur FB, ces derniers temps. J’aime beaucoup Insta, donc je me concentre sur Insta. Mais c’est aussi du boulot de publier tous les jours ..

    Bises

  17. Sujet vaste et qu’on a déjà évoqué ensemble plusieurs fois. En effet, être tout à la fois n’est pas évident je le vis depuis quelques mois et ça reste un équilibre assez précaire. Ouvrir son entreprise avec un blog pro en plus d’un blog personnel et 2 instagram ça commence à faire beaucoup. Mais comme tu le dis aussi avec le travail et une organisation on peut faire beaucoup mais ne pas s’oublier est aussi une priorité! Malheureusement l’entrepreneuriat n’est pas qu’un vaste rêve, c’est parfois difficile, parfois extraordinaire mais la solitude joue beaucoup dans notre réussite, il faut apprendre à la gérer.

  18. je suis comme toi, j’ai construit les réseaux autour du blog, c’est un peu effet miroir, mais je pense que c’est le but

  19. J’ai construit les réseaux autour du blog et j’ai même appris à mieux les utiliser à cause du blog. Cela reste le centre. Le seul pour moi qui a pris une personnalité un peu détachée du blog, c’est insta même si j’y publie sur les mêmes thèmes

  20. merci, pour relayer les articles insta commence tout doucement à faire effet. Et oui on doit prioriser, savoir où l’on investi et pourquoi ? Être blogueuse c’est être entrepreneuse d’un côté 😊

  21. Coucou Yasmine ! Hé bien encore une fois, ton article m’a passionné et j’ai tout lu ! Je crois effectivement qu’il est important de savoir ce qui doit être notre priorité, et pour moi, le blog est une évidence. Les réseaux sociaux me servent à relayer mes articles blog, et à poster des photos, ou des challenges comme tu dis, mais toujours dans la bonne humeur. Merci beaucoup pour cet article. Gros bisou et bonne soirée ma belle 🙂 Nathalie

Un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.