web analytics

1 année pour trouver 100 qualités.

1 année pour trouver 100 qualités.

Cette fois , je n’ai pas oublié le challenge de plus Zen la vie, c’est pour ça que vous en avez deux dans le même mois. C’est toujours un bon moyen de faire une introspection sur soi.

Les qualités du mois.

Assertif(ive) ou Démonstratif(ive).

Alors pour assertive, j’avoue que j’ai fait appel à mon ami Wikipédia. Les points principaux :

L’assertivité est considérée comme l’art de faire passer un message difficile sans passivité mais aussi sans agressivité. J’avoue que je ne sais pas trop ou me placer si on suit la définition. Je pars du principe où l’on peut faire passer un message sans agresser les gens. Être grande gueule, ça va un moment. Je ne suis pas non plus quelqu’un de démonstratif. Bavarde oui, ce qui peut faire que parfois je monopolise la parole, mais pas pour réduire les autres au silence ou manipuler.

Insignifiant(e) ou Attachant(e).

Mon appartement est attachant, clairement c’est home sweet home, mais pas que pour moi. En général quand je reçois , mes invités restent facilement 8h et ça peu importe l’heure à laquelle ils arrivent. Mes amis se sentent chez moi comme s’ils étaient chez eux.

Je ne pourrais pas vous dire si je suis quelqu’un d’attachant parce que je montre très peu mes sentiments. Mon sourire, ma bonne humeur, mon écoute peuvent créer un lien. Mais je ne suis certainement pas touchante.

Patient(e) ou Impatient(e).

Ou la , ça c’est la grande question. Un peu des deux. Quand on est entrepreneuse ou blogueuse on est obligé d’être patiente. Tout est long à se mettre en place. Mais comme dit l’adage Rome ne s’est pas fait en un jour.

Impatiente, dans le sens où je suis assez impulsive. Quand j’ai pris une décision, je ne prends pas 10 ans à revenir dessus, tergiverser ne fait pas parti de mon vocabulaire.

Méchant(e) ou Gentil(le)

Je suis assez gentille, par contre je l’avoue, j’ai peu d’empathie. Je ne suis pas la personne à qui il faut parler de l’animal malade. Je sais faire semblant 2 secondes d’être désolée, mais franchement,il ne faut pas m’en parler toute la journée. Mon entourage le sait , donc j’y ai peu droit.

De même pour ceux qui sont en larmes quand leur idole décède. Je comprends parce que c’est une partie de notre vie, notre enfance des souvenirs qui s’envolent, mais ce n’est pas la famille ou un ami. Idem pour ceux qui ressassent encore et encore leurs problèmes, qu’est-ce que ça me gonfle. Je l’ai dit plus haut , je suis d’une bonne écoute, mais il ne faut pas attendre de moi de la démonstration ou de prendre naturellement les gens dans les bras.

Procrastinateur(trice) ou Sérieux(se).

le calendrier éditorial pour aider à l'organisation du blog

Là aussi un peu des deux. Vous dire que je ne remet à jamais une tâche que j’aurais pu faire serait mentir. Il n’y a pas de règles et je trouve les anti procrastination un peu trop nombreux et moralisateur. Sous prétexte de vouloir aider, on vous dit comment combattre la procrastination, comme si c’était le mal du siècle. Le mot en lui même est déjà suffisamment barbare comme ça, inutile d’en rajouter. Il faut être organisé, mais chacun son rythme, certaines personnes ne travaillent que sous la pression et sont ultra productif.

Pendant le confinement j’ai mis en place le slow working, je ne me met plus de pression, je travaille à mon rythme et à la fin de la semaine, toutes mes tâches sont faites.

Quelques mots, pour des qualités auxquelles ont auraient pas forcément pensées. Ou auxquelles on ne porte pas d’intention.

A vous de jouer, dans quelles qualités vous vous retrouvez ?

se trouver des qualités
commentaires
Partage
2 Replies to "1 année pour trouver 100 qualités."
  1. Yasmine
    Yasmine

    Et bien je pars du principe où ce n’est pas grave d’avoir la flemme, on a tous une baisse de moral de temps en temps. J’espère que tu vas retrouver le moral vite. Des bisous

    25 Juin, 2020
  2. Nina
    Nina

    Intéressant ce défi, ça nous permet de te connaître davantage, sans trop en dévoiler !
    Pour moi, je dirai très patiente, mais ça dépend pourquoi… je suis gentille, un peu trop malheureusement , et on en profite pour me marcher dessus.
    Je n’aime pas proscrastiner, car ça a tendance à me stresser … mais lorsque je n’ai pas le moral , comme ces dernières semaines, j’avais une flemme phénoménale et aucune motivation… mais ça va mieux :))))

    25 Juin, 2020

Un petit mot

%d blogueurs aiment cette page :