web analytics

Entrepreneuse et salarié comment concilier les deux ?

Entrepreneuse et salarié comment concilier les deux ?

Entreprendre et être salarié, c’est une situation qui d’un côté peut être séduisante, peu de risques financiers, même si à un moment donné investir va être nécessaire. Et en même temps cela peut faire peur. Comment tout gérer ? Comment ne pas se perdre au milieu de tout ça ? Ca demande une sacrée organisation.

L’organisation en tant qu’entrepreneuse.

Comment s'organiser ?

Je commencerais par vous dire, définissez votre ordre de priorité, vous ne pouvez pas être partout. Vous ne pourrez pas tout faire. Blog, réseau , entreprise, association et j’en passe. Dites vous bien que votre vie va changer et qu’il faudra faire des choix, même avec une bonne organisation certaines choses ne sont pas possibles.

L’organisation, c’est un peu notre bête noire et ça que vous soyez blogueuse, entrepreneuse, salarié, elle est toujours au cœur de nos vies. C’est d’ailleurs cette raison qui m’a poussée à créer la box organisation pour vous aider à développer vos activités sereinement.

Entrepreneuse et salarié comment concilier les deux ? YD conseils et créations

Car j’ai appris avec le temps, j’ai une organisation au carré, bien obligé en étant en cumul d’activités. Trouver l’outil qui est adapté demande du temps, surtout qu’il en existe un panel, s’y retrouver n’est pas évident. Utiliser le digital, des carnets, quel est la solution miracle ? C’est la réflexion que je me suis posée en écrivant l’organisation idéale existe t’elle ? Je vous invite à lire l’article, il en déculpabilisera sans doute certaines.

Les contenus embarqués par code court ne sont pas compatibles avec les formulaires .

J’ai mis en place 3 organisations, celle pour le blog, l’entreprise et la personnelle.

À l’aide de tableau adhésif en ardoise, je fais des listes que je raye au fur et à mesure. Je suis quelqu’un d’assez visuelle, même si je trouve que des outils tel que Trello , Asana, Evernote peuvent avoir leurs utilités, j’aime avoir sous les yeux ma to-do list, un rappel dès que j’entre dans le bureau et ça donne une touche déco.

Mais les outils d’organisation ne s’arrête pas là, il y a la partie comptable et ce n’est pas uniquement ce qui concerne le CA.

Entrepreneuse et dépenses.

établir un budget en tant qu'auto entrpreneur, entrepeneuse

Et oui, à vos achats de la vie courante s’ajoute les investissements que vous allez faire pour votre entreprise. Dans un premier temps, vous allez soit grappiller dans vos économies ou utiliser une partie de votre salaire.

Et bien là, il faut aussi se poser pour établir votre budget. Créer sa micro entreprise en effet ne demande pas de financement, mais si vous pensez que vous n’allez pas devoir investir d’une manière ou d’une autre vous rêvez.

Je ne vous dis pas que vous allez devoir dépenser des milliers d’euros mais un minimum. En ce qui me concerne en tant que créatrice de contenus, je dois avoir accès à des outils visuels, et même si certains sites en version gratuite offrent des fonctions ou produits assez complet, ils ont toutefois leurs limites.

Mes principaux abonnements:

  • Canva pro.
  • elementor Pro
  • Vecteezy

Freebe pour la comptabilité parce qu’Excel et moi ça fait deux, et ce n’est pas uniquement pour déclarer mon CA et avoir une vue de ce que je vais devoir payer. Je peux y gérer mes dépenses, achats ….

Ajouter à ça un ordinateur qui tient la route, je ne le répéterais jamais assez, on ne blogue pas depuis son téléphone. Et mon prochain investissement sera un deuxième écran qui devrait rendre mon travail plus que confortable.

Il y aura des dépenses sur lesquelles vous ne pourrez pas rogner. Avoir un salaire, une allocation chômage est un plus pour débuter, une source de revenus qu’on peut considérer comme une roue de secours. Car il est compliqué de gagner sa vie dès le départ. D’où la réflexion à faire avant de s’engager et tout plaquer. Concilier, les deux activités est compliqué, et je dois avouer que le confinement m’a fait un bien fou. J’ai pu me consacrer sur l’entreprise à part entière. 

C’est un poids financier mais aussi un poids moral.

Entrepreneuse et bien être.

bien être auto entrepreneur

Comme je viens de vous l’énoncer, concilier un cumul d’activité au-delà de l’organisation béton, il y a le côté moral. Le burn-out que l’on soit salarié, entrepreneur, parent au foyer, personne n’est épargné. Il arrive ce moment où l’on franchit le point de non-retour. On n’est pas wonder woman et mise à part soi-même personne ne nous demande de l’être. 

Concilier, travail et vie personnel n’est pas évident alors quand on ajoute une autre activité que ce soit blog ou entreprise, c’est une charge mentale importante.

Quand j’ai débuté, j’étais sous tous les fronts, refonte du site, des réseaux. Mise en place d’une stratégie marketing. Des activités pour la plupart que je découvrais réellement. Avoir un compte insta, on en a tous un , le mettre en valeur pour son entreprise, c’est autre chose. Une chose en entraînant une autre, j’ai remis à plat le blog, exit certains articles, changement de nom de domaine.

Des journées de 15 h/16h finir mon salariat et enchaîner. Je ne me laissais pas de répits, j’étais à la limite de vivre comme une recluse et surtout, je ne m’accordais plus de temps libre.

La prise de conscience

Elle est arrivée en même temps qu’un état de fatigue avancé. L’heure de la remise en question avait sonné. Comment faire ? Que mettre en place ? Suis-je une bonne entrepreneuse ?

J’en reviens au début de cet article, avoir une organisation en béton et y inclure des moments pour moi.

Savoir aussi me fixer des limites, comme l’extinction des feux à 21 h, ça serait vous mentir que de dire que ça ne m’arrive jamais d’aller au-delà. Un des inconvénients d’être entrepreneuse et salarié et en 2X8. Alors forcément, quand je termine à 20 h , il est compliqué de ne pas travailler tard.

Mais malgré ça, j’essaye d’être raisonnable. Un autre constat, que je travaille jusqu’à minuit ou le lendemain plus sereinement, le résultat sera le même est probablement meilleur. Parce que je serais moins fatiguée, plus lucide et surtout parce que ce n’est pas grave si je ne bosse pas comme une acharnée jusqu’à pas d’heure. Ce n’est pas grave si je me prends une journée déconnexion. Ce n’est pas grave si je me dis aujourd’hui, je n’ai pas envie.

J’ai adapté le slow working et je me rends compte qu’à la fin de la semaine, toutes mes tâches sont faites et sans m’être mise de pression. Ça serait mentir que de vous faire croire que toutes mes semaines ressemblent à un conte de fées pour entrepreneur tous les jours, mais je m’y attelle.

Notre bien-être n’est pas à prendre à la légère, il serait dommage de voir partir en fumée des heures , des années de travail parce que l’on n’a pas réussi à s’arrêter à temps.

Alors accorder vous des moments rien qu’à vous, que ce soit pour lire, danser, collectionner des timbres, pour ma part, c’est surtout le sport et ça me fait bien fou.

Comment gérez vous votre vie d’entrepreneur (se) ?

entrepreneuse et salarié comment tout concilier
commentaires

Recevez les dernières news

Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Partage
2 Replies to "Entrepreneuse et salarié comment concilier les deux ?"
  1. Yasmine
    Yasmine

    On peut dire que tu es présidente d’une association à but non lucratif 😊. Ce n’est pas évident d’être son patron, mais au moins ça donne la possibilité d’avoir des revenus sur une activité qu’on aime.

    29 Juil, 2020
  2. lapetiteviedelou.fr
    lapetiteviedelou.fr

    même si j’ai des études de commerce et comptabilité dernière moi, Je me vois pas être mon propre patron. Sauf si on compte le coté maman de 4 enfants comme une entreprise.

    29 Juil, 2020

Un petit mot

%d blogueurs aiment cette page :