web analytics

Je reviens avec un nouvel épisode du lexique de l’entrepreneuse avec les lettres E à H. Je dois avouer que ça ne va pas être facile pour l’instant, je n’ai pas d’inspiration surtout pour les lettres G et H, je vais laisser me porter au fur et à mesure de l’écriture. 

Le concept du dictionnaire est un exercice que j’apprécie, il y a celui de Josée qui vous raconte ses souvenirs de voyage celui de la plume Isandre qui parle de ces petits bonheurs que j’ai d’ailleurs adapté en Story chaque semaine jusqu’à ce qu’on arrive à la lettre Z, je vous partagerais mes petits bonheurs sous forme de moodboard. 

Lexique de l'entrepreneuse, de E à H YD conseils et créations

La lettre E 

Entreprendre. 

C’est tout naturellement que je commence par ce mot puisqu’après tout, c’est lelexique de l’entrepreneuse. 

Entreprendre n’a pas forcément été une évidence pour moi. La passion du blogging je l’ai depuis quelques années et puis au fur et à mesure à force d’aider mes blopines, je me suis dit, encouragée par mes amis pourquoi ne pas me lancer dans la création de site. 

Ça a été un défi, un défi que j’ai été heureuse de relever. Il m’a aussi permis de me rendre compte que j’étais capable, que je pouvais oser, que je pouvais aller au-delà de mes capacités. 

Entreprendre est une aventure, je ne cesserais de le répéter, mais une aventure qui vaut la peine d’être vécue. Vous dire que ce sera évident serait mentir, il y a des hauts et des bas comme dans la vie finalement. 

Écrire. 

Je suis loin d’être un écrivain, j’aime écrire, mais je me suis aussi rendu compte que j’aimais écrire pour moi. 

Rédactrice web est un vrai métier qui ne s’improvise pas. Quand vous ouvrez un blog, il ne s’agit pas juste de raconter vos histoires, vos coups de cœur, vos coups de gueule ou encore vos produits préférés. 

Je suis loin d’être un écrivain, j’aime écrire, mais je me suis aussi rendu compte que j’aimais écrire pour moi. 

Écrire un article, c’est un vrai exercice et malheureusement certaines blogueuses n’en ont pas conscience. Les coquilles ça arrive à tout le monde, moi la première, les fautes à chaque mot, c’est autre chose. C’est l’une des raisons qui me fait quitter un blog. 

Aujourd’hui j’écris moins et pourtant la passion est toujours là. Par manque de temps, je ne saurais pas vous dire. 

Le temps cette belle excuse qu’on se donne lorsqu’on ne fait pas quelque chose. Depuis que j’ai l’entreprise, j’ai aussi développé mon Instagram. 

Mes posts sont plus développés, ils ressemblent à des minis articles. J’ai donc l’impression d’écrire constamment, c’est aussi une des raisons pour lesquels j’écris moins. Mais je ne laisserais pas le blog tomber, car sans lui, je ne serais pas là aujourd’hui. 

La lettre F 

F comme finance. 

Que ce soit pour un blog pour votre entreprise, rien n’est réellement gratuit. Quelle que soit la dimension que vous voulez apporter à votre projet, il faudra un minimum débourser. 

Bien sûr qu’ouvrir un blog peut être gratuit que vous utilisiez WordPress, blogspot, overblog vous avez des versions gratuites sur ces plateformes. 

Après, si vous voulez vous développer, il faudra forcément investir. En général, on commence par un hébergement ce qui est le minimum. Après, on peut utiliser un thème payant même s’il y a des thèmes gratuits qui font très bien le job, mais ça ne s’arrête pas là. 

Et j’ai pu non constater au fil du temps que nombre de blogueuses n’ont pas la base, l’ordinateur. 

Ça peut peut-être paraître logique, mais j’en ai vu utiliser leur téléphone comme support, je vous en ai parlé dans un article concernant l’application WordPress. 

On ne peut pas bloguer correctement avec de l’à peu près, tout comme on ne peut pas entreprendre sans mettre la main au portefeuille. Je vous partage le post de Rocket ton business, pour vous donner un aperçu.

View this post on Instagram

Fact : la plupart des entreprises qui coulent géraient mal leur trésorerie. 😶 Si tu es à ton compte, tu ne peux pas te permettre de vivre au jour le jour, sans aucun coussin de sécurité. Maladie (c'est pas la Sécu qui va te régaler !), perte d'un gros client, impayés, charges imprévues… Ton entreprise DOIT pouvoir survivre à tout ça. Ce n'est pas une option. Outre ce coussin de sécurité, la trésorerie te permet de développer ton entreprise en investissant de temps à autre dans des coachings, formations, ou encore en déléguant à des professionnels certains projets (comme la refonte de ton site, ou à l'occasion d'un gros lancement). Et puis, aussi, elle te permet de te reposer, de partir en vacances. Tu dois pouvoir le faire sans mettre en danger ton activité. Hein ? 🌴 Bref : la trésorerie c'est le nerf de la guerre (je devrais m'en faire un poster tellement je répète cette phrase aux personnes que j'accompagne 😬). Évidemment, quand on débute et/ou qu'on a un chiffre d'affaires très faible, il est compliqué de mettre de côté. Commencez tout doucement (50€ par mois, c'est mieux que rien !) , et gardez bien ça en ligne de mire 🙌 Tu penses à garder des sous chaque mois pour alimenter ta trésorerie ? 🙂 #entreprise #viedefreelance #freelance #microentrepreneur #microentreprise #autoentrepreneur #autoentrepreneuse #entreprendreautrement #entrepreneuriatfeminin #entrepreneusescreatives #businessenligne #mumpreneur #mamanentrepreneure #webentrepreneur #creationdentreprise #finances #tresorerie #tarifs #money #femmeentrepreneure #entrepreneuse #independante #quotidienfreelance

A post shared by Maëlane ✨ • Entrepreneuriat (@rocket.tonbusiness) on

Oui bien sûr que si vous travaillez dans les métiers du virtuel vous n’aurez pas besoin d’un budget élevé. Vous n’avez pas forcément besoin d’aller voir votre banquier pour un prêt, mais sachez qu’à un moment donné si vous voulez faire votre travail correctement les dépenses sont nécessaires. 

Des dépenses qui arriveront probablement avant d’avoir vos premiers clients et des revenus. Alors avant de vous lancer posez vous, énumérez tout ce dont vous allez avoir besoin de l’ordinateur aux outils comptables, aux outils de design. 

Je suis passée à la version pro de Canva en tant créatrice de contenu web la version gratuite qui est pourtant très complète n’était pas suffisante. 

créations de contenus web

Tout comme j’ai investi dans un outil de comptabilité Avec Freebe, des petites choses mises bout à bout qui représente un budget. 

Fierté. 

Je me souviens de ma première cliente, de ce sentiment de réussite, de fierté que j’ai eu. 

La satisfaction de ma cliente a été aussi la mienne. J’ai été fière d’avoir osé, d’avoir réussi. Soyez fier de vous, la fierté surpasse les doutes que vous pouvez avoir. Elle prouve que l’on est capable, que malgré tous les obstacles, on est prêt à les franchir. 

La lettre G. 

Gérer. 

C’est l’une des actions que je fais le plus. Gérer mes clients, gérer le fameux temps. Gérer ma vie sociale. Harmonisez ma vie perso et ma vie pro

Je passe mon temps à gérer, c’est l’un des aspects les plus compliqués. Gérer, c’est trouver un équilibre pour éviter le burn-out. 

guide travail à domicile
Le pack organisation , un programme sur mesure afin de gérer ses activités plus sereinement.

Grandir. 

J’ai appris beaucoup de choses en tant qu’entrepreneuse. Un apprentissage qui d’une certaine manière m’a fait grandir. Passer de blogueuse à entrepreneuse a été une étape forte. Un peu comme le passage de l’adolescence à l’âge adulte. 

On grandit, on mûrit, on prend des décisions. Celle de changer de nom, de laisser une partie du blog derrière moi n’a pas été facile, mais j’avais grandi, il était temps de laisser cette période derrière moi. 

Hobby. 

Vous vous demandez certainement ce que ce mot fait là. Je vous le disais en préambule G et H risquait de me poser problème. En explorant le dictionnaire, je suis tombée sur ce mot et je me suis dit effectivement. 

Je suis en cumul d’activités et c’est compliqué de trouver un équilibre, mais aussi compliqué de faire comprendre à mon entourage que ce n’est pas juste un hobby. 

Que si j’ai moins de temps à leur accorder, c’est pour une bonne raison. Je ne compte pas mes heures comme tous freelances. Encore moins, car quand j’ai fini avec un emploi, je commence l’autre. 

Mais cela vaut aussi pour certaines entrepreneuses que je peux lire, qui ont l’air complètement perdues parce qu’elles se sont lancées dans l’entrepreneuriat comme si elles s’accrochaient à une bouée. Où être auto-entrepreneur, c’est facile, je vais me lancer. 

Clairement, si vous le voyez comme une passion, ça ne fonctionnera jamais et ça peu importe votre statut ou votre domaine. Vous devez réellement le considérer comme un travail. Un travail que vous aimez certes et c’est le point positif. Mais ce n’est pas uniquement une passion, c’est une entreprise que vous gérez. 

Et cela vaut aussi quand on blogue, on ne peut pas se plaindre de ne pas être lu, de ne pas avoir de partenariat si on ne s’y investit pas un minimum. 

Je pourrais ajouter équilibre, famille, gagner de l’argent et pour ce dernier, c’est comme hobby. Si vous entreprenez parce que vous avez des difficultés financières, ça ne fonctionnera pas non plus. Parce que votre mindset ne sera pas le bon. 

À travers ce lexique, vous aurez peut-être l’impression qu’il y a plus de négatif que de positif, ce n’est pas le cas. Je veux juste être honnête et ne pas vous vendre un rêve qui n’existe pas. 

Quels sont les mots qui représentent l’entrepreneuriat pour vous ? 

lexique de entrepreneuse
commentaires

Recevez les dernières news

Adresse e-mail non valide
Avec nous, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.
Partage