Comment Bloguer m’a aidé à dépasser la maladie.

Comment bloguer m’a permis de dépasser la maladie. 

Je ne suis pas quelqu’un qui parle de sa vie personnelle.

Pourquoi j’ai commencé à bloguer? Comment l’entreprise est née.

La maladie à l’origine de tout ça n’est pas forcément un sujet que je pensais aborder, et pourtant je me suis dis qu’au vu de mes progrès de ce que je suis devenue aujourd’hui, il serait intéressant d’en parler.

J’ai commencé par aborder ou plutôt survolé ce thème en partie sur un post insta.

Pour commencer, je vais vous parler de mes différentes pathologies. 

J’utilise le terme pathologie et non pas maladie, vous allez comprendre pourquoi .

Je souffre de divers problèmes de dos, comme beaucoup de Français. Certains l’appelle le mal du siècle. 

Un mal qui peut être dans mon cas reconnu en tant que travailleur handicapé.

Le dossier est là, mais je ne suis pas handicapé au même titre que d’autres. Je suis simplement un cota pour mon travail. Et je préfère largement qu’ils embauchent une personne en situation d’handicap que de se servir de leurs employés pour ne pas le faire.

Ceci est un autre débat et ma vision des choses, mais c’était important pour moi de faire cet aparté.

J’ai une sciatique qui pour l’instant n’est pas opérable, parce que je cumule une tendinopathie du petit et moyen fessier que se situe quasiment au même endroit. Et d’autres problèmes aux pieds, genoux, comme dirait mes amies je ne suis plus cotée à l’argus.

Alors touché aux nerfs pourrait être plus dangereux que bénéfique. 

Une discopathie, plus de l’arthrose. Autant vous dire que mon corps déteste l’humidité. Je vous passe l’origine, les traitements, cet article n’en est pas le but. 

Mais quand vous avez des problèmes de santé, vous pouvez vous retrouver rapidement seul. 

Vous vous renfermez sur vous-même, et l’expression vie sociale n’existe plus que dans un dictionnaire. 

C’est là que bloguer entre en jeu. 

yd conseils creations presentation home

J’ai toujours aimé lire, avec tout ce que tu lis : tu serais capable d’écrire, c’est ce que me disait une amie. 

Oui, mais quoi écrire ? Sur quoi ? Aimer lire des polars, ne fait pas de moi une écrivaine à la hauteur de Patricia Cornwell. 

Mon choix s’est alors tourné vers un blog, je dois avouer que je n’en lisais pas, du moins, je ne suivais personne, un article par-ci par-là, mais pas plus. 

J’ai décidé de bloguer pour m’occuper, penser à autre chose. 

Parler de mes coups de cœur et de mes coups de gueule. Et pourtant jamais de ma santé. 

Je ne voulais pas tomber dans une dépression, dans des écrits sans but qui auraient fini par devenir pathétique. Je voulais que quelque chose de bien sorte de cette épreuve. 

Plus je prenais du temps à guérir plus j’écrivais. Et ce qui était au début un passe-temps est devenu une passion. 

Aujourd’hui, je souffre moins, même, je ne suis pas guéri pour autant. 

J’ai appris à vivre avec le fait que ces pathologies ne me quitteront pas, certains moments elles seront plus vicieuses que d’autres. Mais elles n‘auront pas le dessus sur moi. 

Plus je prenais de l’assurance dans mon combat médical, plus mes écrits évoluaient. Plus l’envie de bloguer devenait forte.

Les sujets relationnels ont peu à peu disparu, la thérapie fonctionnait. Aujourd’hui, mon blog est devenue ma vitrine, une entreprise en a découlée, et jamais je n’aurais oser imaginer cette évolution.

  • yd conseils creations pack creations 1
  • yd conseils creations pack orga 1
  • yd conseils creations pack maintenance 1

Mais je ne serais probablement pas là aujourd’hui si je n’avais pas transformé une faiblesse en force. 

Je le répète sans cesse sur les réseaux, avec les femmes que je croise, celles avec qui j’ai échangé sur l’entrepreneuriat . La vie, notre blog nous réserve des surprises.

La plupart des blogueuses ne voient pas l’intérêt d’investir pour un blog, parce qu’elle le voie comme un loisir. Si j’étais restée dans cette optique toujours sur wordpress.com, je ne vivrais pas aujourd’hui cette belle aventure.

Bloguer a été ma meilleure thérapie et ma plus grande victoire.

comment bloguer m'a aidé à dépasser la maladie ? Devenir une blogueuse accomplie et l'entrepreneuse que je suis aujourd'hui

Laisser un commentaire