manque de respect, incivilités

Incivilité, manque de respect, impolitesse.

manque de respect,incivilité

Pour vous rafraîchir la mémoire au cas où, la définition de l’incivilité d’après le Larousse.

Impossible de parler d’incivilités sans parler des transports en commun . Je pense que c’est un lieu plus que propice au manque de respect. Une amie me racontait un incident, une dame demande une place dans le bus, face au refus du monsieur il lui montre sa carte de handicap, réponse de l’intéressé: c’est une fausse carte. Comment peut-on avoir ce genre de réaction ?

Faisant la queue qui était interminable suite à la psychose du au coronavirus, une dame me racontait que la semaine dernière attente quasi identique, ambiance plutôt bonne enfant, jusqu’au moment où quelqu’un est arrivé avec sa carte de priorité et là tout à vriller. Et oui chacun pense à sa propre petite personne. Et j’ai horreur de ceux qui se plaignent constamment .

Tout comme ceux qui utilisent l’excuse de l’enfant hyperactif pour ne pas assumer qu’il est mal élevé. Je pense que les parents qui sont réellement dans ce cas ne trouve pas cette excuse drôle.

Peu importe le mot ou l’expression que l’on utilise, l’incivilité est un phénomène de masse.

Pour la petite histoire, je viens de la campagne (alsacienne d’adoption)  le genre d’endroits où tout le monde se connaît, se parle, se dit bonjour.

dire bonjour à la dame

On ne se connaît pas quand nos regards se croisent, on se dit bonjour quand même, c’est juste une question de courtoisie.
Dire bonjour à la boulangerie, à la poste.

Bref ça fait un peu cliché de campagne, mais nous au moins on a des valeurs.

Quand je suis arrivée à Paris, gros choc, passer de tout le monde se connaît à l’anonymat complet ça fait peur.

Mais soyons honnêtes ce n’est pas toujours le top. On est peut-être plus courtois, mais le non-respect de la vie privée, c’est une coutume à la campagne radio ragots.

Les petites vieilles sont toujours au courant de tout.

espionnage à la fenêtre

Tu m’étonnes que les provinciaux ne tiennent pas. Comme toute grande ville, j’imagine, c’est, tu peux crever la bouche ouverte. Car oui, maintenant, c’est chacun pour soi.

Le manque de respect et incivilité à chaque coin de rue.

Dans une société où tout progresse à une vitesse folle, surtout en matière numérique, les mentalités régressent.
La faute à qui ? C’est la question à mille dollars avec autant de réponses, l’histoire sans fin.
Certains diront la faute au média, on voit de tout et n’importe quoi à la télé.

Un adolescent qui peut se laisser influencer, je peux encore comprendre, mais un adulte, on est assez grand pour avoir notre propre avis. Réflexion que je me suis faite dans quand internet se fait juge et bourreau

Comme dirait Les Guignols de l’info, on est en 2020 et vous croyez encore tout ce qu’on vous dit à la télé.
La faute de l’école qui démissionne de son rôle, mais quel rôle ? Elle est là pour instruire et non pour éduquer.
Elle apporte éventuellement un complément par rapport à l’éducation des parents. D’ailleurs en ce moment quand je lis les posts de certains qui se plaignent du programme et donc du coup charge en plus, vu que c’est école à domicile, peut être que certains reverront leur discours vis à vis de ces profs bon à rien.

Bref, pour moi à la base tout vient en grande partie de ce manque d’éducation.

Oui, il y a des enfants difficiles avec des parents qui font tout leur possible ( j’ai travaillé en banlieue, c’est du vécu).

Mais il y aussi ceux qui abandonnent ou qui n’essaient même pas, en se disant que quelqu’un d’autre le fera bien à leur place. Ou que de toute façon, leurs enfants se feront leurs personnalités en grandissant.

Mais si tu n’as pas de base solide pour commencer, c’est très difficile après.

C’est comme pour l’écriture combien de personnes à l’heure d’aujourd’hui ne savent pas écrire une simple phrase sans fautes d’orthographe ! Et au diable l’excuse du langage textos. Les coquilles ça arrivent à tout le monde mois la première , mais il y a faute et faute. D’ailleurs encore merci à ce virus, après le Bescherelle , place au Larousse pour apprendre à certains la différence entre quarantaine, quadragénaire et confinement. On reste positif on va y arriver.

savoir écrire sans fautes d'orthographes

Manque de respect ou égoïsme ?

C’est purement de l’égoïsme, un cercle vicieux, il agit comme ça alors je ne vois pas pourquoi je ferais autrement. Au fond tout le monde fait pareil et c’est pour ça que les choses n’avancent plus. La notion de respect a été oublié . Tout paraît normal puisque tout le monde fait pareil.

Les femmes qui se font siffler, aborder de manière obscène, tout le monde entend, mais personne ne dit rien.

toutes les femmes méritent le respect.

Un petit conseil mesdames aillez toujours l’air sûre de vous, même si ce n’est pas vrai, le visage de la peur attire tous les pervers. C’est bien  connu, on s’en prend au plus faible.

Et c’est une Parisienne qui vous parle, des gens bizarres, j’en ai croisé, mais jamais emmerdé bien longtemps.

Le harcèlement de rues est enfin pris au sérieux, du moins en surface, les articles sur le sujet commencent à voir le jour. Mais je dirais attention de ne pas tomber dans une mode, avec du fond je veux bien, mais si c’est pour reprendre encore et encore ce thème sur le même ton, non merci.

Sur ce je pense qu’on devrait avoir #balancetonporcdumetro maintenant. J’ai vu qu’une jeune fille avait osé filmé et dénoncé son agresseur, en pleine rame de métro , une preuve de courage pas évidente et c’est pour cela qu’on ne peut demander à tout le monde de suivre son exemple.

J’ai beaucoup aimé la vidéo de Marie qui retourne la situation. Et bravo pour son cran.

Quelqu’un qui se fait agresser, ou fait un malaise, personne ne bouge parce qu’il y en aura bien un qui va agir.

Et après, ce sont les mêmes personnes qui font leur indigné en disant, mais où est la sécurité à bord des trains par exemple ?

Bien sûr, il y a le policier ninja qui va apparaître en mode téléportation pour sauver la pauvre femme qui est en train de se faire violer sous tes yeux parce que tu es incapable de bouger, trop occupé à faire semblant d’avoir un truc urgent à regarder sur ton téléphone.

Travailler avec la clientèle m’a fait me rendre compte à quel point les gens ont perdu leur civisme.

La politesse se perd.

J’en suis presque heureuse quand j’ai un client qui me dit bonjour, merci, au revoir et pourtant, c’est la moindre des politesses. Et si j’ose leur faire remarquer que bonjour, c’est le minimum, je me fais limite agresser.

Une collègue s’est fait insulter, et en allant porter plainte, le client ne voyait pas où était le mal parce que c’était sa façon de parler au quotidien. Mais où va le monde ?

La maladie du portable ou comment continuer sa conversation pendant que tu es à la caisse ou autre. Sérieusement, tu ne peux pas prendre 2 minutes pour finir tranquillement et poliment ce que tu es en train de faire.

Malheureusement la plupart des gens ne se rendent même plus compte de leur manque de savoir vivre. L’incivilité fait partie de notre vie.

La société du moi je, moi d’abord…. Et tant pis pour les autres.

Déjà, que ce n’est pas tout les jours faciles, les grosses chaleurs rendent les choses encore plus difficiles. Le retour de l’homme à l’état sauvage, pire qu’une femme un jour de soldes.

Tout le monde est excité, grognon, agressif, mais que dire au fond quand on sait qu’ils sont déjà cons à la base.

On m’a inculqué le respect d’autrui, j’essaie au maximum de l’avoir même si ce n’est pas tous les jours facile.

Mais avec un peu de gentillesse, un sourire, de la compassion, on peut faire passer beaucoup de choses.

Pour vous que représente le respect ?

respect incivilité

pinit fg en rect red 28

Laisser un commentaire