Le temps du changement est arrivé.

Le changement, c’est un des thèmes du calendrier des blogueurs/blogueuses

J’ai longuement hésité à écrire sur ce sujet.

Déjà, j’aimerais bien que le temps change, parce que j’en ai marre de cette pluie.

pluie automnale

 

Sérieusement le changement, c’est tellement vaste.

En tant que blogueuse j’ai l’impression d’être constamment en train de changer, d’évoluer.

Entre la blogueuse de 2015 et celle d’aujourd’hui, il y a tellement de différences.

Et je ne parle pas seulement de design, ou de l’achat du nom de domaine.

Celle que je suis est différente.

Les découvertes, les rencontres, j’ai découvert les coulisses d’un univers que je n’aurais jamais imaginé.

Et même si parfois, je suis surprise d’y trouver des comportements complètement ahurissants d’où mon dernier article Code de bonne conduite de la blogueuse.

Dans l’ensemble, la bienveillance et le respect sont présents dans la blogosphère.

 

Le changement est aussi un mot qui fait peur.

Oser tout envoyer balader, donner un autre sens à notre vie.

Aussi infime soit-il, on y a probablement tous songé.

Mais peu d’entre nous franchissent le cap.

J’admire d’autant plus Félicité qui nous raconte comment elle a tout plaqué dans la merveilleuse suite du reste de ma vie.

Et puis comme dirait la publicité.

Ça c’était avant.  Si on a envie de changement, il faut bien un mantra.

Pour commencer avant, je me disais que le footing ce n’était pas pour moi.

Et puis petit à petit, je suis passée de 15 minutes de souffrance à 30 minutes plus relax.

Jusqu’à ce que les problèmes de santé me rattrape.

En partie, justement, parce que j’ai arrêté le sport, les muscles de mon corps se sont relâchés.

Ça plus ça, effet boule de neige. Bref, je ne vais pas vous raconter ma vie.

Idem pour le yoga et le pilâtes. Surtout le dernier.

Pour les articulations et le renforcement musculaire, rien de mieux.

Qui dit sport, dit aussi alimentation. J’ai tendance à être une gourmande. Très peu de grignotage par contre. Pas de plat préparé.

Mais un bon plat, apéro ou bon dessert, surtout le goûter, je ne dis pas non.

Pour les desserts, je me suis tournée vers quelques recettes vegan et j’ai été agréablement surprise. Je fais tout de même attention d’équilibrer mes repas.

 La sentence du médecin étant tombée, il faut perdre quelques kilos Madame.

Je n’étais pas en surpoids, plutôt même correct considérant mon âge.

Ça, c’est seulement si j’étais en bonne santé.

Et il avait raison, avec 6 kilos en moins, je me sens beaucoup mieux.

Le sport est moins éprouvant, je me sens plus légère.

Et être moins serrée dans ses vêtements n’est pas du tout désagréable.

C’est un changement que je suis fière d’avoir réalisé, parce que c’était loin d’être gagné.

Ça, c’était avant, épisode 2. 

L’accumulation de décoration qui ne sert à rien.

Je suis fan de déco, Houzz est une de mes sources favorites.

Mais il faut savoir faire la différence entre déco et gadget.

J’ai entrepris le grand ménage de printemps comme on dit. Plutôt du tri.

Et au vu de tout ce que j’ai jeté, ça m’a fait un peu peur quand même.

Et je n’ai pas encore commencé celui de mes armoires.

Après les livres, ça va être un autre crève cœur.

Et le dernier changement et pas des moindre : moi.

Je ne dis pas que je vais me transformer. Mais apprendre à écouter et surtout prendre en considération mes petits défauts qui déplaisent.

Oui, oui, petits, je suis quasiment parfaite. Sérieusement, je suis de nature plutôt bienveillante mais pas forcément empathique.

Mais j’ai du mal avec mes tournures de phrases parfois.

Et je me rends compte que ça peut blesser, et même pour moi, c’est fatiguant.

Au lieu de débattre, il va falloir que j’apprenne à laisser couler.

Que je temporise. Le yoga devrait m’aider à m’apaiser.

Le changement est complexe et surtout, on est seul à pouvoir décider et à le faire.

Quel que soit le nombre de livres sur le développement personnel que vous allez lire.

Ou encore les conférences auxquelles vous allez participer.

Vous êtes votre propre conscience.

Et vous avez-vous entrepris des changements ?

Pour finir le challenge les blogueurs et blogueuses ayant choisi  le même thème.

le temps du changement est arrivé

8 Comments

  • kaorilastar
    Posted mars 30, 2018 8:51 0Likes

    Comme dit le rat Rémy dans Ratatouille : “La vie n’est faite que de changements” ! Et c’est tellement vrai. Si l’on ne changeait pas, on resterait toujours la même personne, au même endroit, sans jamais rien connaître de nouveau. J’ai bien changé depuis 2013, ma vie également, et vu où j’en suis aujourd’hui, j’en suis très heureuse. Certaines personnes mettent des années à changer, et très souvent, lorsqu’elles ont enfin décidé de prendre un nouveau départ, elles disent “Si j’avais su, je l’aurais fait avant” !

    • Yasmine
      Posted mars 30, 2018 9:36 0Likes

      On ne change pas radicalement mais un coup de gomme sur certaines choses ne peut pas faire de mal. Et comme tu dis ça évite le : si j’avais su.
      Bonne journée ma belle 😘

  • Kleine Morgane
    Posted mars 30, 2018 10:46 0Likes

    Bel article ! Je suis d’accord avec toi, le changement a des côtés positifs et des côtés qui font peur… Ils faut oser, sauter le pas, ça fait peur, mais souvent c’est bénéfique !

    • Yasmine
      Posted mars 30, 2018 11:10 0Likes

      Merci, on le voit souvent comme quelque chose de contraint. Comme si changer c’est seulement quand on a plus le choix. Alors qu’en fait ça peut être très positif.

      • Kleine Morgane
        Posted mars 30, 2018 11:11 0Likes

        Oui mais je trouve qu’il faut quand même du courage…

        • Yasmine
          Posted mars 30, 2018 11:15 0Likes

          Ça oui, ce n’est pas évident du tout de franchir le cap

  • Bernieshoot
    Posted mars 30, 2018 3:08 0Likes

    le changement génère de plus en plus de la peur, mais si les générations précédentes avaient refusées tous les changements, peut-être appellerions nous encore l’opératrice pour téléphoner au lieu d’utiliser un smartphone

    • Yasmine
      Posted mars 30, 2018 3:40 0Likes

      C’est fort possible. Le changement en tant que tel ne me dérange pas à conditions de pas commencer à se poser des questions. C’est à partir de ce moment là que ça devient compliqué.
      Il faut savoir être impulsif de temps en temps.

Leave a Comment