Bilan,ma vie, ma carrière : comment 2020 m’a aidé à réussir

Bilan,ma vie, ma carrière : comment 2020 m’a aidé à réussir

Ma vie, ma carrière : comment 2020 m’a aidé à réussir, le bilan.

2020 a été une année pas comme les autres, c’est le moins qu’on puisse dire.

Compliquée, moralement éprouvante et j’en passe.

Et pourtant, il n’y a pas eu que du mauvais dans cette année.

Le confinement, il y avait deux choix le subir ou en tirer le meilleur. A ce moment-là vous devez lever les yeux au ciel ou ne serait-ce qu’un sourcil en vous demandant comment c’est possible.

encore un autre award pour blog

Et bien comme pour tout dans la vie, il y a toujours du bon à nous de le voir.

Alors que donne mon bilan 2020 ?

Ma vie personnelle.

Je vais être assez brève, le confinement n’a pas aidé à avoir une vie sociale ultra dynamique.

Cependant, les contacts avec ma famille ou mes amis ont été différents.

Je n’ai jamais fait autant de visio, et passer des heures au téléphone, ce qui n’est vraiment pas mon truc en temps normal. WhatsApp pour les groupes d’amis et famille. Ça a également été le moment de faire le tri.

C’est dans les moments difficiles que l’on voit quels sont ses vrais amis. Et je sais faire la différence entre ceux qui se sont repliés sur eux-mêmes parce que le confinement a été dur à gérer.

C’était aussi l’occasion de mettre certaines vieilles rancunes de côté et de renouer des liens. Je parle de celles qui en vérité sont plus dues à des réactions d’enfants ou d’orgueil mal placé.

Il y a une chose que j’ai apprise du moins je me suis forcée à comprendre. Ce n’est pas parce que l’on est quelqu’un qui écoute, qui est présent que tout le monde l’est. Et que surtout notre entourage n’est pas à notre disposition.

Peut-être qu’un jour, le seul jour où vous allez avoir besoin de parler d’être écouté, vous allez tomber sur une personne qui ne sera pas là, qui n’écoutera ou ne comprendra pas.

Est-ce une raison réelle pour se dire voilà personne n’est là pour moi, ? Voilà pourquoi je ne parle pas.

Dans un premier temps oui, notre ego est touché, ça fait mal.

Mais est-ce qu’on a essayé de comprendre pourquoi ce jour-là, notre ami n’a pas été réceptif ? Est-ce une raison pour couper les ponts ? J’ai appris à relativiser et à ne pas demander aux autres ce que je donne car on est tous différents. L’amitié ce n’est pas un prêté pour un rendu.

A part ça, les amis Facebook, je précise parce que soyons honnête, dans notre Facebook on a des personnes que l’on a vu une fois, parfois jamais, parfois de vielles connaissances.

être populaire sur facebook, c'est comme être riche au monopoly

Alors, les complotistes, les pessimistes, ceux qui se plaignent h24 merci au revoir et même les vrais amis.

Je n’ai pas besoin d’avoir une dose quotidienne de négativité dans ma vie.

Et en parlant de quotidien, j’en ai profité pour mettre en place une routine matinale qui me fait le plus grand bien. Mon seul regret est de ne pas avoir gardé ma balade nocturne en duo.

Mon bilan professionnel 2020

Cela fait 1 an que je suis cheffe d’entreprise c’est assez étrange d’écrire ça et pourtant c’est la réalité et j’en suis fière.

Je suis quelqu’un d’impulsive, quand j’ai décidé quelque chose, je me lance sans trop attendre. Sinon je vais commencer par tergiverser et c’est complètement inutile.

Car s’il y a bien quelque chose que j’ai appris durant cette année, c’est qu’il y aura toujours une raison pour douter. Même si tout va bien on aura toujours peur, ça fait partie de notre vie d’entrepreneur et c’est d’ailleurs une des raisons qui fait que j’ai repris l’exercice du dictionnaire sous forme de lexique de l’entrepreneuse.

Comme je vous l’ai dit plus haut, cette année 2020 a été l’occasion pour moi de faire un premier bilan sur mon avenir professionnel, mon entreprise, le blog…

2020 et le blog

Je ne vous ferais pas un bilan chiffré car je n’ai plus de données, vous allez découvrir pourquoi dans un instant. Et de toute manière cela ne représenterais pas cette année.

J’ai eu l’occasion à travers divers articles notamment ceux de l’humeur de l’entrepreneuse de vous faire part de l’évolution du blog.

Petite rétrospective pour ceux qui arrivent. J’ai commencé à bloguer en 2015 sous le nom ma vie, mes humeurs et puis au fil du temps le côté thérapeutique de l’écriture à fait son effet.

cropped logo 2 1 1

Et je suis passée de blogueuse lifestyle au blogging, même si j’abordais encore des sujets humeurs mais moins.

Mes articles blogging ont attirés de plus en plus de lecteurs et je vous en remercie. Des blogueuses ont commencé à me demander des conseils techniques, de l’aide. Et là encouragée par mes amis, j’ai fini par me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, dans la création de contenus web.

Je reprendrais cette partie un peu plus tard. Restons sur la partie blog.

Comme beaucoup d’entrepreneuses qui sont ou ont été blogueuses, je pensais pouvoir mener les deux de front. Et bien ceci est complètement impossible, du moins très difficile.

Surtout au moment où les clients commencent à arriver. Ecrire un article demande du temps, la rédaction, les recherches, la mise en page, ça ne demande pas 1h.

Et j’ai dû dire au revoir à mes 2 publications par semaine, surtout si je voulais continuer à vous fournir du contenu de qualité.

Sans compter les différents problèmes que j’ai eu suite aux différentes MAJ de WordPress. Alors j’ai fait un reset perdu tous mes abonnés, j’ai sauvegardé mes articles, mais c’est en partie 5 ans de travail à fidéliser mes abonnés qui est parti en fumé. Mais un mal qui était nécessaire.

Nécessaire parce que même si j’avais changé le blog de nom pour l’adapter à l’entreprise. Il était encore trop présent et il fallait d’une manière ou d’une autre que je commence un nouveau livre, sans pour autant le laisser tomber.

C’est alors que l’agence est née pour l’entreprise les Tips blogging et entrepreneurial.

Le blog sur lequel vous êtes en ce moment existera toujours, il sera différent parce que j’ai changé, mais c’est mon bébé et je ne peux me résoudre à l’abandonner.

L’entreprise en 2020

Je ne compte pas la création en 2019, phase de lancement, d’apprentissage.

Je suis autodidacte, salariée et entrepreneuse et compétente.

Quand on regarde la sphère des freelances, on a l’impression de ne voir que des personnes à leurs comptes sans autres activités à côté, diplômées ce qui laisse la place au syndrome de l’imposteur.

Mais la réalité en est tout autre. Nous sommes nombreuses dans ce cas, mais peu à le dire. Et s’il y a une chose à laquelle je tiens depuis le début que ce soit avec vous mes lecteurs ou mes clients c’est la transparence. Je donne énormément, et je rempli mes tâches tout aussi bien qu’un freelance à temps complet.

Avec une organisation au carré tout est possible.

Comme je vous l’ai dit en préambule, 2020 a été pour moi bénéfique. C’était le bon moment pour faire une rétrospective sur ma vie et mon entreprise.

Se remettre en question est primordial. J’ai revu mes offres, ma stratégie marketing. Fait la formation sur la gestion des réseaux sociaux.

l'école française de formation, gestion des réseaux sociaux

Et il y avait du travail à faire. Certaines offres ont été étoffées, d’autres ont disparues, ou encore vu le jour comme le pack organisation et celui pour la maintenance de site.

Je ne le vois pas comme un échec. Entreprendre c’est aussi tester, même si l’on se prépare au mieux, on a toujours des surprises et le Covid en a été une. Alors au lieu de baisser les bras, il faut rebondir et s’adapter.

C’est là qu’entre en scène le travail invisible, invisible aux yeux du client, aux yeux de nos lecteurs, de nos abonnés sur les réseaux. Combien de fois j’ai pu lire c’est facile de tenir un blog ou de poster des photos sur Instagram.

Si seulement, c’était aussi simple surtout que tout le monde ne peut pas déléguer dès le départ.

On se retrouve à devoir gérer notre entreprise, mais également nos réseaux, nos clients.

On apprend à être comptable, à faire du marketing digital et nous ne sommes pas tous des Community manager dans l’âme ou à l’aise avec les réseaux.

Et être sur les réseaux ne signifient pas avoir un nombre incalculable d’abonnés ou de likes. On doit définir sa cible, sa ligne éditoriale et sans perdre son âme au passage.

Tout comme pour le blog, j’ai conservé mon compte Instagram et changer le nom. Erreur ou pas, je ne sais pas mais ça m’a demandé un gros travail de refonte. Car ma cible, même si je n’aime pas forcément ce terme à ce moment-là, n’était pas la même. Oui mes photos de running ou de repas avaient du succès, mais clairement ce n’est pas ce qui allait m’apporter des clients.

Alors il a fallu faire des choix et j’ai adapté ma ligne éditoriale à mon activité tout en gardant une partie de moi.

Tout comme pour le blog, on part avec un tout un tas de principe et de certitudes mais la réalité des choses est bien là. Il faut savoir mettre son ego de côté et penser business, ce qui ne veut pas dire être un requin et tout faire pour écraser les autres. Non, on peut réussir en étant soi-même, en respectant les autres. Mais en comprenant que le monde dans lequel on a plongé n’est pas celui des bisounours.

L’année dernière j’avais choisi comme mot phare pour 2020 réussite et je suis sur la bonne voie

L’année a été mouvementé mais se termine bien. J’ai eu la chance de travailler et ça continue avec des clients qui ont des projets complètement différents. Qui me pousse à me dépasser et me font monter en compétences.

Mon bilan 2020 en résumé

J’ai beaucoup appris sur moi-même, ce dont j’étais capable. Qu’il faut toujours croire en soi et en ses rêves. Si tu es blogueuse et que tu me lis sache que ton blog peut te réserver beaucoup de surprises. J’ai lu à plusieurs occasions, je fais ça pour le plaisir, je n’ai pas envie de me casser la tête ou d’investir. Si je ne l’avais pas fait cet investissement personnel et financier, je n’en serais pas là aujourd’hui, alors même que c’était un plaisir.

Le seul temps vraiment perdu est celui qu’on passe à regretter les occasions manquées.

Grégoire Lacroix

Quel est votre bilan pour cette année 2020?

quel est le bilan de ma vie, de ma carrière pour cette année 2020

7 Comments

  1. Sandrine Isandre

    Tu as bien bossé cette année et vraiment bravo pour toute cette évolution ! Je suis vraiment heureuse de ta réussite et je suis certaine que tu vas continuer sur ta lancée. Je vois que je ne suis pas la seule à qui les MAJ de WordPress aient fait des misères…Merci pour les conseils que tu m’as dispensés cette année et les autres, et J’espère continuer à faire partie des vieilles copines blogueuses 😉

    1. Merci, WordPress une histoire d’amour compliquée cette année.

      Mais tu seras toujours une copine blogueuse. Même si j’ai moins de temps pour lire ou participer, vous êtes ma bulle de décompression et de plaisir.

  2. Lilie

    Bravo pour cette belle réussite, un bien beau début, qui va faire envie à beaucoup d’autoentrepreneuses.
    Je te souhaite de passer un nouveau palier en 2021, je suis sûre que tu auras de belles opportunités qui te permettront de continuer sur une si belle lancé.
    Bises

  3. Pingback: Nouveau départ, nouvelle vie - YD conseils et créations

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :